A deux matchs de la fin de saison, et avec une descente en Nationale 2 la saison prochaine, le point avec le passeur du SVB, Renaud Lachaise :

– Renaud, l’équipe a gagné il y a peu sa deuxième victoire de la saison face au leader des play-down Charenton, ce qui montre que l’équipe a du potentiel. Peux-tu nous parler de la saison (as-tu remarqué différentes phases pendant l’année ? Les blessures ont-elles joué un grand rôle ? Avez-vous été surpris par le niveau des autres équipes ? …) ?

La victoire face à Charenton a fait du bien, ça fait longtemps qu’on l’attendait. En plus on a su remonter une situation mal engagée et aller chercher cette victoire au tie break !

On a eu une saison compliquée avec un groupe très réduit, et forcément chaque blessure nous a fait très mal. La blessure de Vangel Velinov, probablement notre meilleur attaquant, juste avant les play-down, notamment. La victoire contre Charentonet le bon match contre Grenoble (bien que perdu) ont prouvé que son retour fait du bien, et forcément on ne peut s’empêcher de penser que la deuxième phase de la saison aurait pu être différente si on avait été au complet.

Crédit photo : Martial Lithard

– Il reste 2 matchs mais nous savons que l’équipe ne pourra pas se maintenir en Ligue Elite la saison prochaine. Comment allez-vous aborder ces 3 rencontres ?

Nous abordons les dernières rencontres avec le maximum d’énergie et l’envie d’aller chercher des victoires. Même s’il n’y a plus rien à jouer, nous cherchons toujours à gagner.

– A titre personnel, étant le seul passeur de l’équipe, ton temps de jeu était élevé. Penses-tu avoir progressé cette saison ?

Ma progression est limitée car il est indispensable de faire beaucoup de jeu pendant l’année, et du fait d’un effectif très réduit on n’a pas pu en faire pendant longtemps, ce qui nous a cruellement manqué les samedis. Mais depuis le début de l’année certains nouveaux joueurs nous ont rejoint à l’entrainement et on sent la différence.

Crédit photo : Martial Lithard

– Le dernier match à domicile aura lieu le samedi 28 avril face à Caudry. C’est important d’avoir un maximum de supporters pour encourager l’équipe ?

Oui c’est essentiel qu’il y ait un maximum de monde, plus il y a d’ambiance et de monde dans la salle plus l’intensité peut monter et c’est ce que j’adore !